samedi 13 octobre 2012

Road trip côte ouest française: Hossegor et Biarritz


Bye bye Bordeaux, hello la plage, les surfeurs et les sorties alcoolisées !

Direction: Hossegor, musique à fond, on danse, on chante. 

On arrive là bas vers midi et demi et nous rejoignons directement une amie et ses copines sur la plage. 

On fait connaissance, on fait la papote, on va se baigner. 

Santéééé à Hossegor
Quand tout à coup, Bolleke et moi échangeons un regard complice. Il manque quelque chose à cette après-midi ensoleillée. Oui, nous étions entourées de mâles séduisants, mais cela ne rend pas une après-midi au soleil parfaite! Non mes demoiselles, car l'apéro manquait! Sacrilège !

15 minutes plus tard, notre Dieu (=le saucisson) et notre Déesse (= la bouteille de rosé, pas moi voyons!) étaient au rendez-vous. 

Nous avons repris la route en fin d'après-midi, car si je restais là, il était clair que j'allais me marier le soir même avec un surfeur. Et ça, à mon âge, NON! Je ne peux pas encore me permettre d'avoir une relation si passionnelle, si sérieuse. #moncopainvametuer


Bref, notre hôtel étant à Biarritz, nous avons roulé une petite heure afin d'arriver là bas. 
Hotel placé dans la rue principale à 500 mètres de la mer. On est bien bien bien!

On demande conseil à la gérante de l'hôtel pour un bon restaurant.
 (je ne donnerai aucun nom des hotels où nous avons logé car j'ai peur d'être recherchée dans certains d'entre eux !)

Bar Basque à Biarritz


Bref, on mange au bar basque qui nous avait également été conseillé par une de nos amies à Hossegor.
Un délice, une bonne ambiance. 

Par après, nous sommes sorties dans un des seuls bars ouverts à cette saison.
On commençait à s'ennuyer quand tout à coup, miracle, des hommes fortunés sont venus à nous!

Champagne, coupole de fraises, parfait pour nous donner envie de festoyer. 



Après une petite halte à la plage pour chanter, danser, nous nous sommes ensuite rendues en boite de nuit. Après quelques heures, nous avons réussi à nous échapper de la bande-de-gros-riches! Ouf sauvées! Le champagne c'est bon avec modération, nous en pouvions plus! Qui l'aurait cru un jour que je refilerais toutes mes coupes à des inconnues en leur suppliant de prendre mon verre car j'en pouvais plus? Et bien évidemment, à chaque fois que je n'avais plus de verre en main, on m'en réoffrait. Gros bad, je vous jure! C'était pas évident!

Bref, nous sommes rentrées vers 6h du matin. 

Le lendemain, nous étions HS ! On a donc après un petit déjeuner copieux en terrasse passé notre journée à dormir sur la plage. J'ai tellement comaté que j'ai raté l'occasion de voir Bolleke et Waterrat se noyer dans les vagues! Damn girl !

Le soir, nous avons été manger à une Brocheterie, un délice.



Nous avons été dormir assez tôt afin d'être en forme pour la route qui nous attendait le lendemain matin.

Petit déjeuner face à la mer et hop on the road again vers Toulouse, la ville rose!


PS: petit hommage à la Place de la Vierge alias Place de Bolleke


Bonne route, L'imperfection-desirable






1 commentaire:

Une princesse a dit…

Quand est ce que la partie sur Toulouse arrive??? :D