lundi 23 avril 2012

Angleterre: Brands Hatch


Salut mes imperfections, 

aujourd'hui, je vous emmène à Brands Hatch.
"C'est où ça? On n'en a jamais entendu parler."

Ne vous en faites pas, moi non plus.
C'est une petite ville qui se situe en-dessous de Londres, en Angleterre. 
Il n'y a rien à y faire pour les amateurs de shopping. 
Mais c'est un petit paradis pour les amateurs de courses automobiles.
BrrrrrrRrrrrr !
En voiture, c'est parti.

Vendredi midi, grand départ. Le ferry de Calais nous attend vers 15h.
Nous sommes tous partis en voiture car nous avions beaucoup de matériel avec nous.
Quand je dis nous, c'est parce que nous étions 11. 
Famille et amis de la famille, qui sont comme de la famille. 
Ca va, vous suivez toujours? 

C'éait la première fois que je prenais le Ferry pour traverser la Manche. 
J'ai apprécié car on ne voit pas le temps passer. 
On commande une bière, on fait papote, on fait un tour dans le grand magasin et on est arrivé! 

Entre Dover et Brands Hatch, disons que nous nous sommes perdus. 
Mais pas un peu perdus. 
La voiture passe à peine dans la ruelle que nous empruntons. 
L'hôtel est sensé s'y trouver. 
A moins que nous logions dans une grange, je ne vois pas d'hôtel à l'horizon. 
Oh, un gros renard. Bon, je pense qu'on est perdu dans la campagne profonde en fait.
On trouve une habitation, on va sonner pour retrouver notre chemin.
Leur accent est jouissif. Coucou, je peux rester vivre avec vous? 
Une demi-heure plus tard, on arrive enfin à bonne destination.
L'hôtel est super sympa. On dépose nos affaires, et on part boire l'apéro au bar.
Vers 20h30, nous allons manger au restaurant. Un délice des papilles.
On retourne boire un dernier petit verre puis dodo.



8h du matin, get up, stand up ! English breakfast, j'ai l'impression de n'avoir jamais quitté ce pays.
On se rend au circuit de Brands Hatch qui se trouve, sans exagération, à 30mètres de l'entrée de l'hôtel.
On voit Jérôme et Martin au loin. Ce sont nos deux pilotes. Les stars du week-end.
( si on ne prend pas en compte les quatre divas qui se pavanent à leurs côtés, 
oui je parle de nous, les 4 filles présentes)


Après les qualifications, on retourne à l'hôtel. Rendez-vous à la piscine!
Super, je peux enfin enfiler mon nouveau bikini Victoria Secret.
Coucou, jolie sirène! Bon ok, je rigole c'est boooon!
Piscine, hamman, bain à bulles. Ca fait du bien, ça réveille.

On se sèche, se lave, se ré-habille et nous voilà de retour au circuit.
Plusieurs courses se déroulent durant le weekend dont les courses de camions et les Legends Cars.
Des courses de camions quoi! 
Vous imaginez les Johnny qui font ça?
"Coucou, il fait quoi comme sport ton copain? Il fait des courses de camions"
La grande classe !


Bon heureusement, pour ma réputation, nous étions là pour les courses de Legends Cars.
Jérôme et Martin se partagent la voiture. 
Aujourd'hui, Martin concourra deux courses et Jérôme fera la finale. 
Demain (dimanche) ce sera le contraire. 
Première course, Martin rate son tournant. Il fonce tout droit vers le mur.
Au dernier moment, il reprend le contrôle et repart en piste.
Gros stress, mais il gère. Bien qu'il ne parvient pas à dépasser, le gars devant se bat bien.
Deuxième course, Martin se bat mieux, il s'éclate.
Et pour la finale, disons que Jérôme nous fait un départ de malade.
Départ qu'on pourrait appeler "Comment passer de cinquième à premier en une seconde!"
Voiture 59 rouge et jaune

Malheureusement, certains des autres participants ont une voiture beaucoup plus puissante et il se fait donc, après trois tours, concurrencer. 

Néanmoins, il nous a vendu du rêve, et nous le fêterons donc au champagne le soir. 
Moules marinières pour ma part.
Les fatigués vont dormir, nous, on reste boire du champagne et des shots.
On est hyper motivées, on essaie de recevoir des shots gratuits mais ça ne marche pas.
On tentera donc de voler une bouteille de rosé, mais pas de bol, elle était fictive.
C'était de la grenadine à l'intérieur. On se sent piégés, on va dormir.

Le lendemain, debout à 8h du matin. J'ai du mal !
Je retrouve mon père et toute la compagnie au petit déjeuner. 
Quelques minutes plus tard, du champagne arrive à la table.  
Coucou le champagne au petit déjeuner! Malgré ce que je pensais, il passe bien.
On fait les valises, on met tout dans la voiture, et on retourne au circuit.
Jérôme tire au sort pour connaitre sa position.
Coucou chance de malade, Monsieur part en pôle position. 
Derrière lui, un Italien super agressif. 
Ca sent la fight de malade, mon coeur cogne fort !
Course géniale avec des grands pics de stress et des accidents. 
Notre voiture n'est toujours pas assez puissante pour tenir la pôle position. 
( Si jamais vous êtes intéressés pour faire des dons, n'hésitez pas :D )
Par après, on se rend compte qu'il y a un caillou dans le moteur. 
On arrive, après de longues minutes de stress, à le retirer.
A ce moment-là, avant la deuxième course et la finale, je dois partir reprendre le bateau.
Nous partons à cinq. Ils sont donc encore 6 à rester là bas.
La deuxième course fut très belle à regarder, et la finale, Martin finit deuxième !
Si ça c'est pas la grande classe ! J'aurais bien voulu narguer le petit Italien. Mais bon, j'étais déjà partie.

Super week-end donc de rigolades, de stress, d'hamburgers et de champagne.










Aucun commentaire: