vendredi 21 octobre 2011

City-trip to Porto: The first day




Un bol d'air frais? Je ne sais pas, un bol d'air chaud? Oh que oui ! 
Alors Porto, c'est juste malade. J'avais réservé un peu au hasard. 
Je savais juste que j'avais besoin de partir.
("Ah ouais, tu as besoin de partir 9 fois par an toi?" Je t'écoute pas, cause toujours !)
Le vol était tellement pas cher, que j'ai fait des petites folies pour l'hotel. Bon, on se prend la double-suite ou quoi? Oh c'est trop joli. Allez hop, on prend ! Et voilà comment j'ai embarqué ma soeur avec moi pour ce voyages de 5 jours. 




Bon et maintenant que c'est réservé, tu sais ce qu'il y a à voir là bas? Heu... du vin? 
Okay.. et c'est joli? heu j'ai pas trop d'échos. Parait que c'est pas top mais tampis, on va s'amuser. Puis avec un peu de chance il fera froid mais ensoleillé. 

C'est ainsi que nous sommes arrivés jeudi midi dans cette petite ville au nord du Portugal.
Mon dieu, il fait chaud. A POIL !! Calmez vos ardeurs les bichons, je resterai décente !

On sort du métro à la recherche de l'hotel. Nous sommes perdus. Bon, ce monsieur là bas à l'air sympa.
"Excuse me, do you speak English?" Silence pesant.. Je crois qu'il est sourd. Ah non, il parle juste pas anglais. Il me dit dans un portugais incompréhensible (bon j'avoue, même le compréhensible reste pour moi du chinois) de me renseigner chez l'homme d'affaires là bas dans sa grosse voiture. 
En plus de nous indiquer à la perfection le chemin, l'homme d'affaires nous indique le stade de foot ,devant lequel nous passerons, sans omettre de nous dire qu'il en est l'architecte. "Mhh nice to meet you toi, tu fais quoi ce soir?" Je plaisante voyons, je ne suis pas une fille de ce genre! 


Le vieux Porto

Villa Nova de Gaia


Bref, comme dirait notre ami de Canal +, après une petite trotte valises à la main, nous débarquons devant l'hotel. Waaah je suis amoureuse. Je peux rester y vivre comme Serena? S'il vous plait, je me tiendrai bien ! Nous arrivons dans notre chambre et là, c'est plus que de l'amour qui coule dans mes veines, c'est la passion. La chambre m'aime et je le lui rendrai bien. Ma soeur ouvre les rideaux afin que nous puissions découvrir notre terrasse au top de la modernité, meublée comme dans les catalogues de déco. Nous oublions presque de chercher la salle de bain tellement que nous sommes éblouies par le reste. Mais elle est où? Ah non, ce n'est pas une porte d'armoire, c'est une porte de salle de bain. Tadam, bonjour petit bain à bulles et douche aux multi-jets. Toi & moi, on va s'entendre comme Juliette & Simon dans Secret, je te le promets ! 



Après la découverte de notre chambre nous décidons de partir à la découverte de la ville. On arrive dans le centre et là de nouveau, quelque chose se passe entre moi et l'architecture de Porto. C'est juste trop mignon, trop coloré, trop pittoresque, trop charmant quoi! Saint-Louis fait des Erasmus vers Porto? Je veux y vivre. 

Nous avons passé la journée à nous promener dans les petites ruelles. C'est ainsi que nous sommes arrivés au Cais Da Ribeira qui longe le Douro. Très sympatique. Nous pic-niquons (je sais jamais comment écrire ce mot?) sur le bord de la rive. En levant la tête nous remarquons tout ce que nous avons descendu. On décide de passer sur l'autre rive appelée Villa Nova de Gaia en empruntant le ponte Luis II. Sauf que pour accéder à ce pont, il faut tout remonter. Heu ouais mais non. C'est juste pas faisable. Je pense que nous allons rester crever ici en bas. Ah mais non, regarde, il y a un funiculaire qui monte et descend du pont. Nous sommes sauvées. A nous le retour à la vie. 
La traversée du pont est magnifique. Ca nous donne une vue sur tout le vieux Porto et sur les deux rives. Splendide. Photos photos. Et dire qu'on ose se moquer des chinois.

Villa Nova de Gaia

Après cette longue balade, il est déjà presque 5h. Il est temps d'aller acheter l'apéro dans un supermarket. 6h on est à l'hotel, on se fait couler un bain, on se détend sur le net, on revit. 8h on se fait petter la bouteille de cava et les chips, olives et saucisson sur la terrasse. Et oui, 8-9h du soir, il fait toujours trop bon. Vers 21h15 on se décide enfin d'aller manger du côté de l'autre rive à Villa Nova de Gaia. On trouve un restaurant sympa au bord de la rive. On déguste sardines, scampis et calamars. 11/pers. J'ai envie de dire que c'est bon ça ! 

Hotel Bessa

Hotel Bessa

Cais Da Ribeira

De retour à l'hotel vers 23h - minuit. Je tombe de fatigue. Demain est un autre jour. Demain, les visites commencent!

Je pourrais vous raconter mon rêve que j'ai fait durant cette nuit là avec Ashton Kutcher mais bon, je m'en suis pas encore remise donc on va faire comme-ci j'avais dormi comme un bébé. 
Décision du jour: Plus jamais lire le Public avant d'aller dormir. Voir Ashton dedans m'a donné de drôles d'idées. Pourquoi ça me fait pas le même effet quand je regarde Gossip Girl ou Vampire Diaries avant d'aller dormir? (Vous l'aurez compris, Ashton ne m'attire pas spécialement)

Pensée du jour:

Pourquoi en Belgique nos rues sont pas aussi belles? Pourquoi tous les étudiants universitaires sont vêtus d'habits noirs et d'une longue cape noir leur arrivant aux chevilles? Pourquoi leurs stations de métro sont aussi jolies? Je pourrais même y vivre ! 
Pourquoi personne m'effraye dans les petites ruelles? Pourquoi suis-je belge? Rappelez-le mois UNE FOIS?