vendredi 5 août 2011

Road trip à travers le Sud-Est de l'Europe : The next two days


Je vous raconte les deux prochains jours? Un, deux, trois, adjugé!

Lors de notre troisième jour, nous avons surtout pris la route. 
On avait prévu de visiter le Parc Paklenica mais le temps, plus que mitigé, nous a refroidi sur cette décision. 
A ce propos, le Guide du Routard est doté d'une merveilleuse description érotique de ce parc.
Parc qui je vous le rappelle ce prénomme "Pak les niqua" 
(bon ok, ca ne s'écrit pas comme ça, mais à la prononciation c'est du pareil au même ! )
Minou & minette ont malencontreusement perdu le guide donc je ne peux vous faire lire quelques passages pornographiques de ce parc. Mais ce fut assez énorme !

Bref, à part notre installation au camping, la journée fut assez reposante. 
(Oui, la duchesse que je suis a osé dormir à proximité des insectes !)
Vous l'aurez compris, premier camping de ma vie. Il est où le bar All-in? Et les Gentils Organisateurs? Les douches sont communes? J'attendrai le jour suivant pour me laver alors ! 
Je plaisante bien entendu, ce fut une charmante nuit et j'ai adoré camper !
(Par contre, je vous le confie, mais rien qu'à vous, j'ai bien sauté l'étape de la douche!)

Il y eut un soir, il y eut un matin, quatrième jour.
On replie les tentes en moins de 5 minutes (tente Quechua bonjouuuur) et nous revoilà en route vers une autre ville. Which one? Zadar !
Nous avions loué deux chambres charmantes et ce fut un réel bonheur de me doucher !
Visite de la ville sous un soleil radieux, je revis !
On se décide sans trop y réfléchir de monter les X marches de l'Eglise St Donat.
 Minette et moi avons failli y laisser notre peau lorsque la cloche s'est décidée à sonner à 2 centimètres de nous lors de notre escalade. 
A bout de souffle, on arrive tout de même jusque tout en haut. 
Magnifique vue sur la ville.
Après être redescendus, nous avons décidé de nous balader dans la ville.
On suit Barbie dans toutes sortes de ruelles sans noms. On la maudit presque de nous emmener vers l'inconnu quand tout d'un coup, là, juste devant nous, un havre de paix.
La terrasse de l'Hippodrome croate ! 
Mon manque de luxe devait se faire sentir à plus de 300Km, donc lors de cette découverte j'ai failli pleurer d'émotions. Bon ok, j'exagère. 
On s'installe très confortablement, et on se prend des boissons rafraichissantes. 
Les trois alcoolos prennent de l'alcool et moi une petite eau gazeuse accompagné de son zeste de citron.
Vue sur le port, nous sommes restés là assez de temps pour être complètement ressourcé de la nuit précédente. Nous avons par la suite fais un picnic au bord du port.
La journée s'est achevée par une après-midi à la plage et nous a donc permis de prendre des vacances de Minou. 
(Tu donnes un tuba, un masque et des palmes à cet homme-là, et tu ne l'entends plus de la journée. FREEDOM ! )
Notre soirée s'est orchestrée par un apéro sur le baclon d'une des chambres et par un restaurant sensas'.
Au bord de la mer, ce fut un resto très authentique ! Minette & moi avons eu l'énorme chance de choisir une soupe aux légumes qui se trouve être la meilleure soupe au monde. J'en jouis encore!
Je ne m'attarderai pas sur la discussion de la soirée, car je risque d'en bailler en y repensant.
(Parfois, durant ces moments là, je suis si heureuse d'être amie avec moi même et d'avoir donc l'opportunité de me faire des mono-conversation bien plus palpitantes que celles qui ont lieu devant moi)

Il y eut un soir, il y eut un matin, cinquième jour.
Depart vers Split. Mon coup de coeur du voyage. Pour de nombreuses personnes, il s'agit de Dubrovnik. Mais pour ma part, je suis tombée amoureuse de cette ville. Mais je vous en parlerai dans un prochain post car je pense que Split mérite amplement son post à lui tout seul! 

Alors, see you tomorrow? 















Minette & Minou